© Hepatotansplant Bruxelles-Brussel et UCL Saint-Luc, UTRAGENDO, 2012

 Vestibulum | Sed vulputate

Eurotransplant est une fondation internationale, située à Leiden aux Pays-Bas, qui a été créée en 1967 par le Professeur J.J Van Rood.

Cette institution regroupe les centres de transplantation des huit pays membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, la Hongrie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Slovénie.


Eurotransplant International Foundation est une organisation à but non lucratif qui coordonne l’échange international en matière de dons d’organes et qui établit les règles d'attribution des organes dans la transparence et l'objectivité de critères médicaux.

De plus, Eurotransplant soutient la recherche scientifique dans le but d’améliorer de résultats de transplantation

Un nouveau système vient de se mettre en place à partir du 16 décembre 2006, à Eurotransplant : le MELD (Modèle pour list-stage Liver Disease - Modèle pour maladie hépatique terminale). Une équation, appelée « MELDEQUATION » a été créée qui met en corrélation la créatinine (qui révèle l’état de la fonction rénale), la bilirubine (produite par le foie lors de la digestion) et la coagulation parce que le foie est la centrale de la coagulation.

 Cette équation permet d’évaluer les risques de décès sur liste d’attente.

 



Exemple : si le résultat de l’équation pour un patient est de 6 points, celui-ci a 99% de chance d’être en vie dans les 3 mois.

Inversement, si le résultat de l’équation est de 40, le patient n’a aucune chance d’être encore en vie après trois mois !

Ce nouveau système permet d’hiérarchiser l’urgence des nécessités.

Cela dit, les chances de survie après transplantation sont identiques pour l’ensemble des patients quel que soit le résultat de leur équation : cela vaut donc la peine d’opérer quelqu’un qui, sans greffe, serait mort dans les trois mois.

Un patient qui a moins de 15 points a davantage de risques de mourir après transplantation qu’en restant en liste d’attente. Inversement, un patient qui a plus de 15 points a moins de risques de mourir après transplantation qu’en restant en liste d’attente.

Ce nouvel outil que s’est donné Eurotransplant est un outil simple qui aide énormément les médecins et les coordinatrices dans l’explication « objective » au patient et à sa famille.

(Fiche établie à partir de la Conférence du Pr Lerut à l'U.C.B. le 2 décembre 2006, mise à jour en 2015))

Eurotransplant

L'attenteVers la greffe