© Hepatotansplant Bruxelles-Brussel et UCL Saint-Luc, UTRAGENDO, 2012

 Vestibulum | Sed vulputate

Une prise régulière des médicaments selon les modes indiqués est une condition de bonne sauvegarde du greffon.

Les médicaments à domicile

En « classe de transplantation », à la fin de votre séjour à la clinique, les coordinatrices et les infirmières auront veillé à ce que vous sachiez exactement quand et comment prendre vos médicaments, une fois de retour à la maison.


Pendant tout un moment, vous aurez à noter le moment de la prise de vos médicaments et la dose prise. Faites ce qu’il vous est demandé, c’est pour votre plus grand confort. N’hésitez pas à entrer en contact avec les coordinatrices si vous constatez des réactions ou effets indésirables lors de la prise de l’un ou l’autre d’entre vos médicaments.


Ne vous étonnez pas si vous avez un bon nombre de médicaments à prendre juste après votre greffe : rassurez-vous, en fonction de vos résultats sanguins qui doivent normalement s’améliorer rapidement, vos doses quotidiennes de médicaments diminuera à mesure de vos progrès.


Ne vous auto-médiquez jamais : suivez scrupuleusement les consignes car il en va d’abord de la survie de votre greffon et ensuite du respect le plus élémentaire pour votre donneur.


Un petit rappel utile :

Ne prenez jamais de jus de pamplemousse quand vous prenez des anti-rejet car ce fruit annule l’effet du médicament.

La reprise du travail Le suivi médical