© Hepatotansplant Bruxelles-Brussel et UCL Saint-Luc, UTRAGENDO, 2012


Histoire de notre Association

Grâce aux informations reprises dans un document intitulé « Un regard sur quelques moments de l’histoire d’Hépatotransplant » établi en 2004 par notre ancienne Présidente, Madame Ruth Stassen, il a été possible de réaliser un schéma qui, en quelques dates, montre la manière dont Hépatotransplant, d’abord nationale et unitaire, s’est en quelque sorte progressivement régionalisée et « autonomisée » si l’on peut, par métaphore politique, créer l’expression, de telle sorte que le tronc commun de départ a porté quelques belles frondaisons et que chaque centre de transplantation dispose aujourd’hui de son association de patients.














1985 : Hépatotransplant a été créé par des parents d’enfants transplantés, des médecins, des coordinatrices et des infirmières. Dès la fin de l’année, des adultes transplantés rejoignaient le groupe.


1997 : Hépatotransplant, devenue ASBL, se considère comme association nationale représentant une majorité importante des greffes hépatiques en Belgique et regroupe les cliniques Saint-Luc, l’UZ Gent, la KUL Leuven.


Octobre 2000 : Première « régionalisation-autonomisation » par la création à Leuven de la vzw Leuvense Levertransplanten (LLT).


2001 : Heptotransplant se subdivise en deux associations autonomes : Hepatotransplant Gent et Hepatotransplant Bruxelles-Brussel.


2007 : Dernière évolution : Une association de patients greffés hépatiques se crée à l’hôpital Erasme. Hépatogreffe naît donc en 2007.


2002 : La date la plus importante est sans nulle doute celle de 2002 qui a marqué la création de la Coupole Nationale des Transplantés Hépatiques. Cette Coupole rassemble l’Association  des Transplantés cardiaques et hépatiques du CHU de Liège, Leuvense Levertransplanten, LLT de Leuven, Hepatotransplant Gent, Hépatogreffe et Hépatotransplant Bruxelles-Brussel.



La Coupole représente actuellement plus d’un millier de membres cotisants et travaille d’une manière très harmonieuse et productive dans plusieurs domaines, mais plus particulièrement à la sensibilisation au don d’organes dans les communes et auprès des donneurs de sang de la Croix-Rouge. Elle a également des contacts réguliers avec la cellule Beldonor du Service Public Fédéral Santé publique.


Par ce tableau, vous constatez donc que Hépatotransplant, association nationale aujourd’hui disparue, est devenue, à Bruxelles, Hépatotransplant Bruxelles-Brussel, une de ses héritières au même titre que les autres associations nées d’Hépatotransplant national.
Hépatotransplant Bruxelles-Brussel garde néanmoins un aspect national puisque ses membres transplantés proviennent de l’ensemble de la Belgique.